Les massages polynésiens

Dans un grain de sable, voir un monde et dans une fleur de tiare, le Paradis. Faire tenir l’Infini dans la paume de la main et l’Eternité dans une heure.

Inkkahuna massages


Quelque soit la technique de massage utilisée, tous les massages proposés sont relaxants et ne s’apparentent en rien à une pratique de kinésithérapie ou à un modelage esthétique.

Dans « taurumi », on reconnaît les morphèmes « tau » (poser) et « rumi » (lisser, masser, en profondeur), mais le terme exprime aussi l’ouverture et la disponibilité envers l’autre, l’amour et la bienveillance à son égard.

Les gestes et techniques sont généralement transmis de génération en génération. Cependant, il faut bien faire la différence entre le masseur familial et le ta’hua, masseur-guérisseur avec ses mains. Ce dernier pratique le massage thérapeutique, il soigne ou prévient les différents maux dont peut souffrir une personne. Il faut être formé et surtout investi par le mana’ (l’énergie) pour pouvoir exercer.

La mémoire des ancêtres est transmise "c'est notre héritage" si on le malmène on ne pensera plus juste et on tombera malade.
L'approche polynésienne de la santé et de la maladie appréhende l'individu dans sa globalité d'être humain social

 En Polynésie, il y a trois grandes catégories de soignants :

  • Les «ta'ata ra'au» ou herboristes
  • Les «ta'ata taurumi» ou masseurs
  • Et les «tahu'a» ou chamans

 

Produits utilisés

Les plantes comme guides

Revenir à la Source, le mana originel et perpétrer humblement les traditions au travers de l’art ancestral du taurumi, du ata’ tahua (l’art de « soigner » par les mains) et du ra’au rahi (la médecine par la Nature, les plantes), c’est cela qui donne sens à ma pratique aujourd’hui. Et c’est dans cette conscience que je propose des séances.


Indissociable du massage polynésien, la pharmacopée traditionnelle requiert elle aussi des connaissances issues de la tradition et de l’histoire. Associées au taurumi, les substances actives des plantes sont nombreuses et savamment exploitées à travers le mono’i. A chaque maux ses remèdes : la thérapie du mono’i.

L’huile utilisée pour les massages polynésiens est le monoï. Elle est 100% naturelle et fabriquée artisanalement sans parfum de synthèse.

Issus de traditions millénaires, le monoï, huile sacrée des polynésiens, est bien plus qu’un soin naturel. Il est obtenu par la macération des fleurs de tiaré dans de l’huile de coco. Il est appliqué chaud sur le corps entier, jusqu’à la pointe des cheveux.
Sur demande, je peux utiliser également de l’huile de tamanu, pour soulager plus spécifiquement vos douleurs musculaires ou pour aider à la régénération de la peau suite à des brûlures, coupures, ou problèmes de peau.

Pour les exfoliations du corps, j’utilise de la pulpe de coco. Elle permet de nettoyer la peau en douceur tout en laissant un parfum exotique embaumer le corps. Elle rend la peau particulièrement douce et a un effet stimulant qui active la microcirculation. Elle a également la particularité de respecter le film hydrolipidique de la peau.

Pour l’exfoliation du visage j’utilise de l’huile de mono’i et poudre de santal (ahi). Il a des vertus anti-inflammatoires et régénératrices cutanées.

Pour les rituels A LA CARTE A PARTIR DE JANVIER 2021 , j’utilise le pouvoir des mono’i parfumés :

  • Mono’i tamanu (ati) l’arbre sacré aux multiples pouvoirs thérapeutiques (réparateur cutané, idéal pour les peaux sèches et atopiques). Vous le retrouvez dans le rituel aito.
  • Mono’i tiare, fleur emblématique de gardénia qui apporte une note florale au mono’i. Vous le retrouvez dans le rituel vahine
  • Mono’i pamplemousse vert (anani) typique de Tahiti, est un antibiotique naturel. Il active l’élimination des toxines et dépose son odeur douce d’agrume. Vous le retrouvez  dans le rituel reva.

Favoriser l’artisanat de Tahiti et la préservation des mémoires polynésiennes est un de mes engagement moral.

 

Quand venir se faire masser, à quelle frequence ?

Écoutez votre corps et faites-vous masser lorsque vous en ressentez le besoin. Évidemment, ne laissez pas les douleurs et tensions s’accumuler avant votre prochaine séance ! Idéalement, le massage devrait être utilisé comme moyen de prévention.

Les recherches prouvent que le massage peut soulager les douleurs et les tensions musculaires, améliorer la mobilité articulaire, apaiser le système nerveux, augmenter la résistance au stress, diminuer l’anxiété, stimuler le système immunitaire et apporter un état de calme et de bien-être.

Dans le cas d’une douleur, d’une tendinite, crise d’arthrite ou autre problématique musculosquelettique aigues ou chroniques, il est recommandé de consulter votre médecin.

Le massage n’est pas un luxe. Il s’agit de votre bien-être quotidien dont il est question et cela n’a pas de prix !

 

Contre-Indications

Les massages bien-être sont contre-indiqués dans certains cas :
• Fièvre
• Maladies infectieuses
• Infection cutanée contagieuse (eczema, psoriasis, verrues, mycoses…)
• Troubles circulatoires (varice, thrombose, phlébite, hématome)
• Fractures et blessures récentes (il est possible de ne pas masser la zone en question)
• Intervention chirurgicale récente (il est possible de ne pas masser la zone en question)
• Hémophilie, diabète, cancer, sida, épilepsie : uniquement avec l’accord officiel du médecin traitant
• Grossesse
 
En cas de doute, n'hésitez pas à demander l'avis de votre médecin traitant avant toute prise de rendez-vous.

 

Déroulement séance

Je vous reçois dans un cadre calme, ensoleillé. La pièce dédiée pour la séance est accueillante et bien chauffée.

L’atmosphère vous embarque immédiatement au pays des vahinés grâce aux sons des vagues et voix tahitiennes. Vous êtes invités à conserver vos sous-vêtements deux pièces ou une pièce pour les femmes, boxer ou slip pour les hommes. Vous vous allongez sur le ventre, vous fermez les yeux, et vous vous laissez guider.

Une sensation magique que l’expérience sensorielle du massage polynésien. Le corps est massé de la voute plantaire aux cheveux.